Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

The New York Times: la presse qui comprend le WEB

Publié le par Frédéric Montagnon



Le virage internet n'est pas facile à prendre pour le presse car internet est d'abord un monde de machines et d'interopérabilité, loin de leur savoir faire historique.

Et pourtant: Le New York Times vient d'ouvir une API à ma connaissance inédite. L'idée est simple: offrir aux développeurs la possibilité d'automatiser des recherches dans l'intégralité de sa base d'articles depuis 1981! On imagine bien les intégrations possibles dans des interfaces de publication (overblog évidemment! :-)) qui proposeraient de faire référence à des article du NYT sans aucun effort de recherche, de copie d'URL et de reprise de titre.

"With the Article Search API, you can search New York Times articles from 1981 to today, retrieving headlines, abstracts, lead paragraphs and links to associated multimedia."

L'initiative me parait à la fois courageuse et pertinente. Si l'on prend un peu de recul, une large majorité des contenus publiés sur la blogosphère sont en relation directe avec l'actualité. Or les médias traditionnels sont aujourd'hui encore à la source des discussions réalisées sur les blogs. Avec cette API, le NYT encourage et facilite la mise en place de références à ses contenus. En contrepartie, c'est du trafic naturel et de la notoriété vis à vis des moteurs dont sa version en ligne va bénéficier. Le succès me parait assuré. Brillant!

Partager cet article

Repost 0

La presse m'ennuie, les blogs me font rêver

Publié le par Frédéric Montagnon



Je me rends compte que je ne lis quasiment plus les "médias traditionnels". Je passe mon temps sur des blogs, dont beaucoup sont tenus par des journalistes professionnels... Pourquoi?

Tout simplement parce que les blogs sont plus agréables à lire. Beaucoup plus agréable! Il y a la proximité avec l'auteur, le caractère authentique de l'information et la liberté d'expression, bien sûr. Mais au delà, il y a surtout une énergie!

Ce soir, sur la page d'accueil du monde.fr, les trois verbes qui ressortent le plus sont: "dénoncer", "critiquer" et "accuser". Du subjectif et du négatif. Le programme est désolant:1 article positif pour 11 articles négatifs et 3 articles neutres. Or le périmètre d'un quotidien ne devrait pas se limiter aux catastrophes et aux polémiques.

Nous avons tous besoin de nouvelles excitantes, positives, constructives. C'est ce qu'offre la blogosphère, là ou les quotidiens broient du noir. Nous avions mesurer sur overblog la proportion d'expressions positives et négatives utilisées sur l'ensemble des articles publiés entre juin et octobre 2008: 73% d'expressions positives!

Je pense qu'il y a un vrai problème de politique éditoriale de la part des médias traditionnels. Si l'information est subie, douloureuse et jamais encourageante, on s'en détourne forcement. Cela explique-t-il la crise (encore une!) que traversent les médias? Franchement, je pense que c'est une bonne partie de la réponse. Il y a toujours des succès et des idées géniales qui méritent de faire la une. Et dans une période de crise, on a d'autant plus besoin de trouver un peu de rêve pour avancer!

Partager cet article

Repost 0

Facebook: transformer des données personnelles en critères de ciblage

Publié le par Frédéric Montagnon




Dans un article du Telegraph paru ce matin, on apprend que Facebook va commercialiser (si ce n'est déjà fait) l'accès à sa base de données, dans le but de permettre à des entreprise d'organiser des Focus Group.

En lisant ça, j'étais partagé entre un certain vertige à l'idée du chiffre d'affaire monstrueux que cela représenterait à l'échelle de la planète (beau modèle de business!); et une certaine inquiétude à l'idée des dérives que l'on imagine.

Le problème de la vie privée ne me soucie pas, et il me parait évident que les données resteront anonymes pour que Facebook puisse développer sereinement son modèle. Cependant, je pense que la possibilité de traiter une telle masse d'informations est de nature à changer le monde. Il pourrait arriver un jour ou chaque décision à prendre passerait par une étude de marché sur Facebook. Imaginons un instant que notre gouvernement puisse traiter les informations des 9 millions de français qui utilisent facebook chaque mois en France. Les réformes en cours seraient elles les mêmes? Certains auraient ils le courage de prendre des décisions impopulaires mais nécessaires en sachant, à l'avance et en temps réel, l'impact sur leur popularité?

Cela amène une autre remarque: les tentatives de régulation des échanges numériques au niveau d'une nation me semblent absolument vaines.

Quoi qu'il en soit, et pour revenir au modèle de Facebook, je ne demande pas mieux que de payer pour pouvoir exporter mon carnet d'adresses Facebook et rediriger ma boite Facebook directement sur mon mail :-)

Partager cet article

Repost 0

Métro avec Guy Kawasaki

Publié le par Frédéric Montagnon


Mon Ski-Doo ce matin... à Paris!

Conditions météo obligent... on va le faire en métro ce matin. Ca tombe bien, je voulais terminer Reality Check de Guy Kawasaki. Passionnant, dense, précis, pratique et concret, c'est le meilleur bouquin que j'ai peut lire sur la conduite d'une start-up: marketing, levée de fonds, recrutement, management, communication, etc... Absolument incontournable pour qui s'est lancé dans l'aventure. C'est aussi un bouquin qui donne la pèche: "I wanted to provide hardcore information to hardcore people who want to kick ass".

Un bémol: l'"histoire" se passe dans la Silicon Valley, où l'échèle de temps n'est pas (encore?) tout à fait la même qu'en France... malheureusement.

Marylene Delbourg-Delphis prépare en ce moment une traduction en français.

Partager cet article

Repost 0