Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Après OverBlog, Nomao fusionne avec Wikio Group!

Publié le par Frédéric Montagnon

Capture-d-ecran-2010-09-26-a-23.06.05.png

Les premières lignes de code de Nomao ont été écrites juste après cette photo :)
De gauche à droite: Serge Alleyne, Gilles Moncaubeig et Julien Romanetto.

 

 

Il y a trois semaines, nous annoncions que Wikio et OverBlog se rapprochaient pour former un groupe leader dans les médias sociaux. Aujourd'hui c'est le moteur de recherche local Nomao, que j'ai co-fondé il y a 3 ans, qui rejoint le groupe Wikio dans le cadre d'une fusion.

 

Un groupe de médias doit s'interesser au local

 

Nomao va apporter la dimension locale qui manquait au groupe et va profiter de la présence internationale de Wikio pour effectuer son développement.
Le local est un enjeu en soi: C'est par le local qu'on entre sur le marché du mobile, et sur le marché des business locaux. Nomao a trouvé un vrai modèle qui va être déployé massivement grâce à cette fusion.

Après 3 années de travail de R&D, Nomao est une belle technologie. Nous savons aujourd'hui collecter l'information locale qui est disséminée partout sur le web, la structurer, et l'intégrer dans un moteur de recherche. Nomao.com est déjà utilisé par plus de 2 millions de personnes chaque mois, l'application iPhone a été chargée plus de 350 000 fois depuis le début de l'année alors que nous n'avons travailler que sur la France jusqu'à présent.

 

L'e-réputation des commerces

 

Nous avons identifié une vraie demande des propriétaires de commerces qui cherchent de plus en plus à surveiller leur réputation en ligne. Nous avons développé un service qui leur est dédié, et qui sera le premier outil de suivi de la réputation des commerces locaux sur Internet. Nomao est particulièrement bien placé pour offrir ce service puisque l'objectif d'un moteur de recherche est précisement d'indexer un maximum de données, en l'occurence sur les lieux. Il sera très prochainement possible de suivre en temps réel sa réputation et ses concurents: les points forts et les points faible

 

20100927-phcx7ds2i3i7sw2gyqbxx2pgat.png

 

Le principal challenge d'une start-up consiste à trouver son modèle, c'est ce que nous avons réussi à faire ces 12 derniers mois. Nous avons récemment étoffé notre (talentueuse) équipe de R&D, nous allons maintenant rendre Nomao disponible dans 6 langues et dans une 30aine de pays! On a de quoi s'occuper cet hiver :)

Partager cet article

Repost 0

OverBlog rejoint le Wikio Group et change de dimension!

Publié le par Frédéric Montagnon

illustration-8801.jpg

Bertrand (fondateur Ebuzzing), moi :), Julien (fondateur OverBlog), Laurent (fondateur Wikio), Pierre (fondateur Wikio) et Gilles (fondateur OverBlog) sur les tables flambants neuves de nos nouveaux bureaux au coeur de Paris :)

 

OverBlog et Wikio fusionnent pour créer le leader européen du média social!!

La journée d'hier a été bousculée, nous avons du communiquer alors que cela n'était pas prévu avant la fin de cette semaine (suite  à une petit fuite d'info). Du coup, je n'ai même pas eu le temps d'en parler sur mon blog: OverBlog et Wikio vont fusionner pour devenir un groupe leader de l'Internet en Europe!

Il s'agit d'une vraie fusion, il n'y a pas de cash dans cette opération, chacun apporte ses activités et son équipe talentueuse pour travailler ensemble sur un projet très ambitieux. C'est assez rare pour être noté, surtout pour des sociétés de notre taille. 

 

La logique de la fusion

Derrière cette fusion il n'y a qu'un objectif: réunir la meilleure équipe, faire travailler les meilleurs experts. Nous voulons devenir LE spécialiste des médias sociaux, et en particulier celui qui sera retenu par les marques pour profiter des opportunités qui s'offrent à elles dans ce domaine.

Pour y arriver, il nous faut maitriser tous les maillons de la chaine de valeur d'un média: une plateforme de création de contenus ( ce sera OverBlog), un outil pour structurer et promouvoir ces contenus (ça sera le site Wikio), une plate-forme pour les monétiser (ça sera E-Buzzing) et un ensemble de technologies capables d'indexer et qualifier les contenus et l'audience (ça sera le pole de R&D que nos équipes techniques vont former ensemble).

 

Quelles complémentarité?

D'abord la complémentarité des équipes. On a l'habitude de dire que la réussite est d'abord une question d'hommes, dans notre cas c'est évident! Il y a ensuite une logique industrielle que nous allons dévoiler petit à petit et qui est... implacable :)

 

D'autre part, sur Internet la prime au leader est enorme. Sur certains sujets il y a uniquement un leader, et aucune place pour le second. Il suffit de penser "moteur de recherche", "réseau social", "portail thématique", pour trouver de bons exemples de sociétés qui ont construit une telle avance et une telle présence qu'elles deviennent hégémoniques.

Pour cette raison, nous avons voulu nous associer pour créer un groupe unique et mettre toutes les chances de réussite de notre coté.

 

Quels bénéfices immédiats pour chacun?

- L'audience et la présence internationnale de Wikio Group va permettre de développer l'ensemble les activités partout en Europe,

- l'offre commerciale du groupe, portée par E-Buzzing, deviendra incontournable par sa puissance lorsqu'il s'agit de Social Media Marketing,

- nous allons former un vrai pôle de R&D,

- nous allons maitriser l'ensemble des maillons qui composent un media, et donc maîtriser la chaine de valeur.

 

Pourquoi avoir choisi un scénario de fusion?

Tout simplement parcequ'il y a une opportunité de construire une société unique, internationale, capable d'innover sur un marché devenu hyper concurrentiel. Pour cela, il faut être solide, réunir un savoir faire hors du commun car l'Internet d'aujourd'hui est dominé par des groupes d'une puissance incroyable. Bien sur j'aurai pu choisir de passer la main pour aller construire autre chose. Mais cette occasion ne se présentera peut être jamais plus. J'ai envie de la tenter, et j'ai envie de le faire avec l'équipe que nous construisons depuis bientôt 6 ans, et avec celle de WIkio.

 

Quelques chiffres

Le Group Wikio aurait couvert 26,5M de visiteurs uniques dans le monde si la fusion avait eu lieu avant juillet (donnée Comscore juillet 2010). Ce sont 120 collaborateurs qui composeront le groupe à Paris, Toulouse, Rome, Milan, Londres et... Cherbourg :) Et c'est un chiffres d'affaires supérieur à 10M€ pour 2010.

 

L'ambiance?

Lorsqu'on créé une société, lorsqu'on démarre un projet, on est toujours animé par une énergie et une envie débordante. C'est précisément dans cet état d'excitation que je suis aujourd'hui. J'ai même le sentiment que cette fusion donne une impulsion encore plus forte puisque, contrairement à une création d'entreprise, nous avons déjà une superbe équipe en place et prête à relever ce défi avec nous! Pour moi c'est une nouvelle aventure. C'est reparti pour un tour, et ça va être passionnant! :)

Partager cet article

Repost 0

6,3% de l'humanité est inscrite sur Facebook

Publié le par Frédéric Montagnon

4815259737_765783aa0d.jpg

 

Facebook vient d'annoncer 500M d'inscrits, c'est à dire 2 fois plus qu'il y a un an. C'est 6,3% de la population mondiale. Chaque jour, 35% des gens qui se connectent à internet utilisent Facebook. A l'echelle de la France, c'est encore plus marquant: 24M de français s'y sont rendus au mois de mai, c'est à dire 60% des français qui se sont connectés à Internet, visitaient Facebook pour un temps passé moyen de 5 heures et 7 minutes dans le mois! (source Nielsen).

 

Je ne vois aucune raison qui ferait s'inverser la tendance de progression de Facebook:

- Le point de basculement a été passé depuis bien longtemps,

- l'infrastructure technique place la barre tellement haut qu'elle devient dans le temps et financièrement presque impossible à toucher pour un acteur qui voudrait prendre sa place,

- mais surtout, quelle raison valable pousserait les inscrits à ne plus utiliser Facebook? C'est tellement pratique, tellement simple, tellement universel... et gratuit. Aujourd'hui, tous les ordinateurs laissés en libre service (cybercafés, hôtels, aéroports) ne servent qu'à se connecter à Facebook. Je ne crois pas que les questions de confidentialité et d'information privée puisse changer l'équation. Au contraire, je constate que les utilisateurs s'adaptent aux règles posées par les services qu'ils utilisent.

 

On a tous envie de changer le monde lorsqu'on devient entrepreneur, Facebook est une formidable illustration. Sacrée réussite!

Partager cet article

Repost 0

France.fr, un 1er avril avec un peu d'avance

Publié le par Frédéric Montagnon

lefrance.jpg

Le France était le plus long paquebot lors de sa sortie 1960. Ses frais de fonctionnement et les grèves de son personnel auront raison de lui, il la été vendu à un riche saoudien en 1977.

 

J'ai eu la chance de pouvoir utiliser France.fr avant qu'il ne sombre. Je n'ai pas eu assez de temps pour pouvoir apprécier la richesse des ses pages, dommage. Je me demande si j'y retournerai d'ailleurs. Comment prendre au sérieux cette source sans penser que le contenu a été aussi bâclé que le contenant?

 

Je passe sur la mauvaise conception du site d'un point de vue SEO, en particulier pour la gestion des différentes langues.  Je passe aussi sur le manque d'accessibilité du site, c'est tellement sympa un menu en flash... On ne peut d'ailleurs pas l'utiliser depuis un iPad et je n'ai pas trouvé de version mobile, mais ça doit être de l'ordre du détail.

Je me pose juste une question: comment peut-on, en 2010, réaliser un lancement aussi lamentable? Comment peut on donner une image de la France aussi ridicule? Comment est il possible que le "site" soit hors service depuis 48h? C'est inédit!

Impossible que le problème vienne de l'affluence, il y a des technologies pour gérer ça, et elles sont aujourd'hui à la portée de n'importe qui. Je ne sais pas qui est derrière ce fiasco, mais par curiosité j'aimerai connaître le (vrai) budget consacré et le nom des prestataires pour éviter de travailler avec...

Partager cet article

Repost 0