Et si demain il n'était plus possible d'utiliser un pseudo sur Internet?

Publié le par Frédéric Montagnon

illustration-4783.jpg

Tees-shirt OverBlog réalisé avec la communauté Lafraise sur le thème "la liberté d'expression"

 

Ce qui a toujours fait le succès d'Internet, c'est la quantité de contenus disponibles, la facilité que l'on a d'en ajouter et d'en discuter. Si Internet regorge de conseils, d'information, d'explications aussi complètes, aussi variées et le plus souvent gratuits, c'est parce que des internautes ont pris le temps d'écrire ce qu'ils savent dans le seul but de partager.
Internet est un fabuleux accélérateur de diffusion de la connaissance et un outil de la démocratie. Si vous considérez comme moi que savoir c'est être libre, alors Internet est le meilleur moyen de gagner sa liberté.
Lorsque le gouvernement chinois censure Internet, le monde entier a bien raison de réagir comme il le fait.

Aujourd'hui, le sénateur Masson propose une loi qui mettrait fin à l'anonymat et obligerait à s'exprimer sous son nom en indiquant ses coordonnées. Pourquoi? Le problème soulevé ne repose sur aucun chiffre, aucune étude, juste un ressenti. Probablement parce qu'il arrive que les hommes publics soient "diffamés". C'est, je pense, ce que tout homme politique doit accepter.  En tout cas, ils l'acceptent bien dans la presse, à la télé, et à la radio. On ne fait pas des lois pour arranger ceux qui les propose et qui les vote!

 

Qui se voit partager des conseils sur ses dernières vacances, commenter les livres qu'il a lu, donner des appréciations sur les produits qu'il achète, échanger sur des sujets politiques ou religieux, etc... en signant de son nom? Mieux, à quand les forums de Doctissimo adossé à son CV qui permettrait de retrouver l'historique médical de ceux qui y discutent pour trouver la force de guérir? A un moment où l'on ne parle que de confidentialité, de l'importance de maitriser ses données personnelle...


Mettre fin à l'anonymat sur internet c'est casser cette dynamique extraordinaire de partage de la connaissance. Ce serait une perte de valeur pour tous. Pour autant, est ce que cela mettra fin aux problèmes de diffamation?

Si vous partagez mon avis je vous invite à signer l'appel pour la défense du droit à l'anonymat sur Internet lancé par Pierre Chappaz.


Nous avons fait paraitre une lettre ouverte à destination de monsieur Masson à laquelle nous aurons, je l'espère, une réponse.

 

mis à jour 26 mai 13h: Monsieur Masson déclare à LCI que "99% des gens se servent d'Internet comme d'un outil mais il y a quelques individualités de malfaisants qui colportent des insanités sur leurs voisins, des entreprises qui essaient de déstabiliser l'entreprise concurrente, ou encore en  politique des gens qui formulent des propos injurieux et diffamatoires sur d'autres adversaires.". Moi qui lui reprochait de ne pas appuyer sa proposition sur un étude chiffrées, je suis comblé! :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Incognitototo 04/07/2010 19:57


Je vous soutiens à 200% ! Le nombre de gens qui ne pourrait plus parler (comme moi), parce qu'ils sont soumis à un devoir de réserve ou tout simplement à des contraintes sociales qui sont tout,
sauf tolérantes, serait considérable. Et pourquoi pas demander aux citoyens de voter devant tous les autres, pendant qu'il y est ?
Une vraie atteinte à la liberté, une de plus...
De toute façon l'identification par l'adresse IP est bien suffisante, en cas de vrai problème.


1jour-1strip 26/06/2010 15:51


C’est difficile de penser que quelqu'un eux une idée aussi grotesque !
Supprimer les pseudos ferais beaucoup de mal au monde internet...
surtout que je pense que c'est pas "les fous " qui vont être gêné ! comment faire pour vérifier si un nom est juste ou pas ?! et puis ces "fous " auront a porter de mains nom, prénom (adresse ?) de
qui ils veulent...
ça me semble inefficace comme loi ou peut être pire...


Jacques Heurtault 19/06/2010 00:02


Alors, Monsieur Montagnon? On ne réagit pas au commentaire n°30? J'espère que vous avez fait le nécessaire pour mettre de l'ordre sur votre plateforme? Parce que, si vous ne l'avez pas fait vous
êtes en infraction avec l'esprit de la loi ...


sandrine scher 16/06/2010 22:03


oui en effet cette proposition de loi est inquiétante.
Aujourd'hui 'la France est au premier rang mondial en nombre de blogs par internaute.' selon le rapport de Mme Danièle GIAZZI sur '' les médias et le numérique '',
.Ces chiffres montrent le dynamisme des français en termes de création de blogs ainsi que leur intérêt pour internet; ils démontrent également leur goût pour l'information, pour l'échange et la
circulation d'idées, possible grâce justement à ces blogs.
Pour la défense d'un soit disant droit de réponse, c'est en fait la liberté d'expression et l'échange d'infos parfois officieuses qui est encore une fois menacée !
Vous trouverez notre réaction à ce projet de loi sur le blog de karalys.
Bravo pour votre lettre ouverte d'overblog !


nemrod34 16/06/2010 18:44


Bonjour, l'article s'intitule "Et si demain il n'était plus possible d'utiliser un pseudo sur internet?", c'est très bien...

Je vous ais écris quatre fois depuis le 25 mai, pour signaler que le blog unpetitcoucou.over-blog.com, avait publié une correspondance privée dévoilant ainsi mon nom, prénom, adresse e-mail, avant
de rajouter ma ville dans les commentaires de l'article.

Le tout pour poser la question "Ferait-il partie, par exemple, d'un réseau pédophile ?", ensuite il a été question de menaces (lesquelles je ne sais pas), de mon alcoolisme supposé, du fait que je
sois un escroc, et d'autres gentillesses.



Je vous écris au moins quatre fois depuis ce jour pour m'en plaindre, je vous ais communiqué un dépôt de plainte au commissariat, et hier encore 15 juin 2010 l'article était en ligne, d'ailleurs
plus d'une de ces diffamations le sont toujours dans les articles que je vous avais signalés!



Ma question c'est pourquoi ça ?

Un internaute qui commente n'a pas droit lui à l'anonymat et sans diffamation qui plus est ?

Collaborrerez vous l'ors de l'enquête et donenrez vous le nom ,de la blogueuse ainsi que son adresse comme le demmande la loi ( et moi avant).

Avez-vous gardé la base de données et tout ce qui a été publié sur ce blog quelles que soit les modifications apportées, pour trois ans comme la loi vous y oblige ?



Pourquoi n'avoir pas réagi après au minimum 4 e-mails dont deux au service juridique ?

Pourquoi laisser un blogueur diffamer à tour de bras, étaler la vie privée des gens, dévoiler leur anonymat et le reste (ce blog n'est que ça), et ne pas réagir quand c'est signalé ?

Connaissez vous la portée d'accusation (même voilée) de pédophilie, d'escroquerie pour de pauvres gens qui travaillent et ont une famille, le tout je le rapelle avec tout ce qu'il faut pour les
identifier (il ne manque plus qu'aller sur les pages blanches )?

Pourquoi laisser tout ça en ligne ?

Des explications seraient bienvenues...