Facebook: transformer des données personnelles en critères de ciblage

Publié le par Frédéric Montagnon




Dans un article du Telegraph paru ce matin, on apprend que Facebook va commercialiser (si ce n'est déjà fait) l'accès à sa base de données, dans le but de permettre à des entreprise d'organiser des Focus Group.

En lisant ça, j'étais partagé entre un certain vertige à l'idée du chiffre d'affaire monstrueux que cela représenterait à l'échelle de la planète (beau modèle de business!); et une certaine inquiétude à l'idée des dérives que l'on imagine.

Le problème de la vie privée ne me soucie pas, et il me parait évident que les données resteront anonymes pour que Facebook puisse développer sereinement son modèle. Cependant, je pense que la possibilité de traiter une telle masse d'informations est de nature à changer le monde. Il pourrait arriver un jour ou chaque décision à prendre passerait par une étude de marché sur Facebook. Imaginons un instant que notre gouvernement puisse traiter les informations des 9 millions de français qui utilisent facebook chaque mois en France. Les réformes en cours seraient elles les mêmes? Certains auraient ils le courage de prendre des décisions impopulaires mais nécessaires en sachant, à l'avance et en temps réel, l'impact sur leur popularité?

Cela amène une autre remarque: les tentatives de régulation des échanges numériques au niveau d'une nation me semblent absolument vaines.

Quoi qu'il en soit, et pour revenir au modèle de Facebook, je ne demande pas mieux que de payer pour pouvoir exporter mon carnet d'adresses Facebook et rediriger ma boite Facebook directement sur mon mail :-)

Commenter cet article